Voici 5 bonnes pratiques à adopter pour un air plus sain ! (Défilez les images)


En 2050, la pollution atmosphérique deviendra la plus grande cause de mort prématuré (OCDE).

La surveillance en continu des usages du bâtiment est devenue, en quelques années, la bonne pratique dans les établissements recevant du public. La crise sanitaire que nous vivons depuis bientôt 1 an ne fait qu’accentuer ce phénomène.

La transmission du virus est amplifiée dans les espaces intérieurs et mal ventilés. Nous passons plus de la moitié de notre temps dans des espaces clos. L’air intérieur est 5 à 9 fois plus pollué que l’air extérieur ce qui peut entraîner un impact sanitaire important (cancer, infections respiratoires etc…). Le virus est plus prolifique en espace intérieur avec un fort risque de contamination. Une bonne qualité de l’air est indispensable aujourd’hui !

Il est primordial de mesurer et surveiller le taux de CO2 de l’espace, surtout en pleine crise sanitaire.

Pour une réouverture sereine des lieux accueillants du public, il est primordial de contrôler sa qualité de l’air.

L’équipe de Zéro Wattheure vous accompagne dans la mise en place du contrôle de la qualité de l’air de vos bâtiments. Depuis plusieurs années, nous contrôlons la qualité de l’air pour des collectivités territoriales, des universités et des immeubles de bureaux.

Non-intrusifs, les moyens mis en œuvre sont à la fois simples et rapides. Chaque responsable d’établissement peut prendre en main ce service en quelques minutes et s’assurer du respect des procédures sanitaires à appliquer dans la journée.

Si vous souhaitez en savoir plus, contactez nous.